L’histoire de la CCEL

De l’Isère au Rhône…

La Communauté de Communes de l’Est Lyonnais (CCEL) est née le 29 décembre 1993. Elle rassemblait à son origine 6 communes : Colombier Saugnieu, Genas, Jons, Pusignan, Saint Bonnet de Mure et Saint Laurent de Mure.

Dès sa création, la CCEL a choisi d’exercer les compétences suivantes : entretien et aménagement des voiries, aménagement du territoire, développement économique, cadre de vie, politique de l’habitat, protection et mise en valeur de l’environnement, traitement et gestion des déchets, transports urbains.

En 2013, 2 nouvelles communes ont intégré la CCEL : Saint Pierre de Chandieu et Toussieu, portant le bassin de vie à près de 40.000 habitants répartis sur un territoire de 14000 hectares.

carte

Les réformes de la loi NOTRé, introduites à partir de 2015 ont conduit la CCEL à réaffirmer son identité et ses compétences. Ainsi, dans le cadre de la gestion de la Plaine Saint Exupéry (un secteur de plus de 1000 hectares, identifié comme étant à vocation économique et industrielle par la Directive Territoriale d’Aménagement), la CCEL a intégré le Pôle Métropolitain de Lyon, le 1er janvier 2016.

D’autres compétences liées à cette réforme territoriale sont en cours d’intégration : GEMAPI, PAECT et, en 2020, la gestion des réseaux de distribution d’eau et d’assainissement.